L’antidote à la déprime…et au confinement

Épuisé par une charge mentale quotidienne d’un nouveau genre, promiscuité et manque d’intimité, carence de liberté et d’espaces, et où l’on admire secrètement le travail des profs  tout en pestant sur nos chères têtes blondes…

Exaspéré par les petits-défauts-des-personnes-que-vous-êtes-censé-aimer-le-plus-au-monde, et ceci depuis 10 jours et pour encore quelques semaines…

Inquiet, anxieux d’attraper ce vicieux C.19, vous ou les personnes que vous-aimez-le-plus-au-monde…malgré tout et malgré ce qui vous paraît insupportable aujourd’hui !

Affligé d’écouter ces infos annonçant la progression impitoyable du virus, tout en apprenant  le décès d’un proche ou d’une connaissance…

Contre cela, il existe un antidote : l’ocytocine, hormone de l’attachement. Vous avez la possibilité d’en produire en prenant soin de vos pensées et/ou en posant des actes d’amour…

Prendre soin de vos pensées en vous interdisant celles qui vont vous faire mal ou qui vont détériorer vos relations : le découragement, les critiques, le mépris, les insultes… ( même si cela fait du bien sur le moment !) et favoriser celles qui créent une endurance et des émotions positives. C’est un véritable entrainement mental qui a des effets immédiats et durables quand il est pratiqué régulièrement.

Poser des actes d’amour en vivant le plus possible le moment présent.
En prenant régulièrement des nouvelles des proches loin de vous aujourd’hui ( vive les apéros virtuels !), mais surtout envers les personnes confinées avec vous : encouragez ( c’est super, continue !), vivez la gratitude ( merci !), prônez l’apaisement et l’espoir ( on va y arriver !), ayez une touche l’humour, entretenez une tendresse physique ou verbale (je t’aime)…des tas de petits gestes de 5, 10, 30 secondes ou plus qui remplissent le réservoir d’ocytocine.

Le résultat ? Éloigner et/ou mieux gérer le négatif et, surtout, apprécier davantage les personnes-que-vous-découvrez-sous-un-jour-nouveau-et que-vous-apprenez-à-aimer.

Florence Peltier, conseil conjugal et familial, psychologie positive, Antony (92)

 

 

 

 

 

 

Florence Peltier

Florence Peltier, Conseil conjugal et familial Praticien expert en psychologie positive Praticien Approche neurocognitive et comportementale Formation en relations humaines

Follow:
  • From Christophe sobia on Mauvaise communication de couple

    J’aime CE page là

    Go to comment
    2020/05/01 at 11:16 pm
  • From Francesco on TIME'S UP !

    Merci beaucoup !

    Go to comment
    2018/03/16 at 9:39 pm
  • From Sandrine Moreau on PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    ces exercices sont très intéressants, aident à réfléchir de façon plutôt ludique

    Go to comment
    2017/09/24 at 8:17 pm
  • From LASALA ALBERT on Ailleurs

    Merci merci pour ce touchant message;
    Je vous comprend et partage votre sentiment .
    Merci pour votre aide qui nous a permis de rebondir positivement et ouvrir des pistes plus joyeuses dans la compréhension et l’envie de faire mieux;
    Je vous souhaite de continuer dans vos pas , à aider des couples comme nous et comme à nous , leur apporter une paix, en suscitant un éveil à l’autre plus tolérant et donc dans plus d’amour.
    MERCIIIII

    Go to comment
    2017/07/10 at 4:03 pm
  • From claire deprey on Bonne année

    Bonjour Madame,
    Vous exprimer votre tristesse, votre culpabilité et votre désarroi face au constat que vous faites après 50 années de mariage, d’avoir le sentiment de ne pas avoir rendu votre mari heureux, malgré tous les efforts que vous avez fait.
    Votre mode de communication ne semble pas convenir, puisque vous dites que cela se termine en dispute.
    Avez-vous songé à aller discuter tous les deux avec une conseillère conjugale ? Celle-ci pourrait vous aider à trouver tous les deux une communication efficace, peut être plus ciblée sur le besoin, la demande de l’un ou de l’autre.
    Parfois on donne à l’autre ce qui nous fait plaisir à nous, sans réaliser que l’autre attend peut être autre chose. Encore faut il qu’il ou elle le dise !
    Je vous encourage sincèrement à aller voir quelqu’un qui pourrait vous aider et vous rendre alors la vie plus heureuse à tous les deux.
    Vous en êtes arrivés à 50 années de vie commune, c’est formidable ! faites alors en sorte de crever quelques abcsés qui feront des autres années à venir des années de bonheur !
    Bien à vous
    Claire Deprey

    Go to comment
    2017/01/11 at 4:13 pm
  • From Maryse Laval on Bonne année

    bonjour ;
    Nous avons eu 50 ans de mariage le 31 décembre .Mon mari n’a pas souhaité féter cet évenement . je suis déçue ,rejetée et honteuse car je me sens coupable, de ne pas l’avoir rendu heureux malgré toutes les concessions que je lui ai faites ! comment faire pour arriver à communiquer: des que j’essaie de m’expliquer en cas de desaccord il le prend mal, et çà tourne en dispute .

    Go to comment
    2017/01/10 at 11:31 pm
  • ...-->
    Pas de commentaires pour le moment

    Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment