Thérapie couple, conseil conjugal familial, aide couple, écoute psy, difficultés couple,dispute, conflit, mal-être, sexualité, séparation, divorce, jalousie, infidélité, tromper. Mieux communiquer.Faire le point. Prendre une décision, gérer une crise, Aide parent. conflits, manque de dialogue, violences, séparations, deuils, troubles de la sexualité, relations extraconjugales, avortement, désir d'enfant, contraception, troubles affectifs, cohabitation difficile, ruptures, autorité parentale perturbée, difficultés éducatives, maltraitances, manque de communication, dépendances, toxicomanies, deuils. Relation famille difficile, Bureau &cie, espace Bien-Etre & cie,épanouissement du couple, manque confiance en soi, estime de soi, problème couple,gestion des émotions, communication non violente, bien –etre, mieux être, développement personnel, énnéeagramme, génosociogramme, histoire lourde, répétitions de vie, Bourg la reine, fresmes, verrières le buisson, rungis, fontenay aux roses, chatenay malabry, gif sur Yvette, massy, palaiseau, longjumeau,écoute, Antony, Strasbourg, Bruxelles, Vaux sur Seine

LE ” BABY CLASH “

LE « BABY CLASH »                

De plus en plus de couples se séparent dans la première année de la naissance de leur premier enfant. C’est un phénomène assez récent et de plus en plus fréquent.
Comment un heureux évènement qu’est l’arrivée d’un bébé peut-il mettre le couple de ses parents en péril ?
La naissance d’un enfant est un grand bouleversement pour chacun de ses parents, mais aussi pour le couple. Ce grand bonheur rêvé, attendu, doit être uniquement un « plus » pour le couple. Mais ce dernier va se heurter à la réalité : fatigue, contraintes, pleurs, surcroit de travail…

Les parents vont vivre ce bouleversement de manière différente. Le papa trouvera peut-être que la maman est trop fusionnelle avec son bébé (ce qui est normal au début mais doit être réajusté quand l’enfant grandit). Il peut se sentir mis de côté. La maman trouvera que le papa n’est pas assez impliqué ou qu’il n’aide pas assez, qu’il ne se rend pas compte du changement que cela implique pour elle. Ces jeunes parents vont se retrouver installés dans une routine nouvelle pas toujours très « glamour » !

Mais qu’est-ce qui a changé ? Pourquoi de jeunes parents se séparent aujourd’hui ?

Profondément, la naissance d’un enfant va apparaitre comme un révélateur des difficultés antérieures, un catalyseur, même si l’enfant n’est pas responsable de la séparation de ses parents.

Il est vrai qu’aujourd’hui, lorsqu’une difficulté apparait, on pense plus vite « séparation ».
Dans notre société, les jeunes adultes ont plus de mal à supporter la frustration, les limites, les contraintes.

Ils sont mal préparés à subir les obligations du quotidien. Les jeunes parents ont tendance à privilégier leur ego plutôt que leur bébé. Ils ont un peu perdu la notion de sacrifice et sont dans la recherche du plaisir, de la satisfaction. Les cris du petit enfant, l’impression d’être coincé chez soi, le manque de liberté, l’invasion de l’espace conjugal par le matériel de puériculture, les nuits sans sommeil, le nouvel emploi du temps…sont autant de raisons de conflits pour le couple. Et quand la rancune et l’incompréhension s’installent, le pardon semble impossible, la crise insurmontable.

Or, la vie de famille implique des compromis, des renoncements, une aide mutuelle.

Pour surmonter tout cela, ne perdons pas de vue la nécessité :

– de prendre soin de son couple et se réserver des moments d’intimité (sans prévoir des choses trop compliquées),
– d’anticiper cette naissance en communicant avec d’autre parents, en exprimant nos peurs à ce sujet, nos attentes…
– de savoir demander de l’aide,
– de réapprendre le pardon au sein du couple, qui est une condition incontournable de l’amour, même s’il demande parfois une bonne dose d’humilité !

Pour aller plus loin en se détendant :
Un film de Rémi Bezançon : « Un heureux événement ».
Un roman de Florian Zeller : « La jouissance » (chez Gallimard)

Perrine de Prémare. Conseil conjugal et familial. Yvelines

perrine de premare

Perrine de Premare, conseil conjugal et famillial.

Follow:
  • From Des jam on De la relation

    Ça y est. J ai décidé d être désagréable avec ma boulangère pour me concentrer en aimabilité avec mon conjoint

    Go to comment
    2014/04/16 at 2:09 pm
  • From Conseiller conjugal et familial et Thérapeute de couple on Le Conseil Conjugal et Familial, Pour Qui, Pourquoi, Quand et Comment ?

    Vidéo intéressante sur notre métier !

    Go to comment
    2014/04/12 at 7:53 pm
  • From Florence on à la recherche de l'amour ou d'un "médic-amant" ?

    Moi cela ne me choque pas tout à fait. Dans notre société, la plupart des bébés, bambins et jeunes enfants ont un “doudou” et/ou une tétine qui sont en réalité des substituts de la maman. Le doudou est si important que certains parents vont jusqu’à acheter le même en 3 exemplaires au cas où l’un serait perdu, mis à laver ou autre. Cet objet est capable de rassurer voire même servir de consolation à un enfant malade, blessé, triste etc. Alors, une adulte qui souhaite une peluche, cela pourrait être la suite logique des doudous, non ?

    Go to comment
    2013/10/29 at 8:48 pm
  • From Une voix féminine fort consonante : Perrine de Prémare | UN MÂLE POUR UN BIEN on PERRINE DE PREMARE

    […] Où sont les hommes ? » demande justement Perrine de Prémare, une des fondatrices du blog collectif Relationaide.com, en consonance totale avec un des propos de […]

    Go to comment
    2013/10/22 at 12:15 pm
  • From Eléonore on Les talents

    Merci Claire pour cet article très intéressant ! Toi, en tout cas tu l’as découvert ton talent 🙂

    Go to comment
    2013/10/15 at 8:16 pm
  • From bruno on Les enfants du divorce

    Bonjour, il faut je pense etre extremmement vigilant sur le comportement de l enfant apres le divorce car selon les familles, le milieu social, la religion, la communication au sein des familles, l enfant peut vivre le divorce de facon tres traumatisante. Dans mon cas, j avais 12 ans et je l ai mal vecu. Au lieu d exprimer la colere que je ressentais, l incomprehension de ce gachis, j ai pris sur moi et ai vecu avec cette melancolie cachee pendant 15 ans. J ai vecu sans projet de vie, sans ideal de couple. Le divorce ne s est pas bien passe car mes parents ne se parlent plus, mon pere nous questionnait suite au divorce sur les frequentations de ma mere. Ils auraient pu rencontrer un mediateur pour les aider. Je leud en veux pour ca..de nous avoir jamais expliquer vraiment la cause de leur mesentente qui est venue tout d un coup. C etait lie a une histoire de cul, ca fait mal d etre au milieu de ca au moment ou nous enfants avions besoin de stabilite pour devenir adolescent. Moi j ai ressenti de la culpabilite envers mon pere qui ne s est jamais remi en couple. Sale histoire…quand ca se passe comme ca je conseille a l enfant d attendre sa majorite et de faire sa route. Et revenir quand il le sent pour retrouver sa famille en paix avec lui meme.

    Go to comment
    2013/10/04 at 12:03 pm
  • ...-->
    Pas de commentaires pour le moment

    Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment