De la relation

rubanRelation, relation, relation… en répétant ces mots, j’imagine un joli ruban tourbillonnant, s’entremêlant entre les personnes avec délicatesse et harmonie.

Pourtant, l’harmonie n’est pas toujours au rendez-vous et la délicatesse encore moins, et cela, particulièrement avec ceux qui nous sont les plus proches. Nous aimerions avoir des relations chaleureuses, paisibles, tendres, douces…

Mais parfois, des blessures enfouies au fond de nos (ran) cœurs, des pardons non donnés ou mal reçus, des souffrances trop présentes… abiment la relation. Elle peut devenir faussée, abimée, tendue, fermée, agressive, dure, froide, brutaleLa relation s’étiole

Quel  remède ?

  1. De la simplicité. On ne se « prend pas la tête », on calme son petit moulin intérieur, on ne cherche pas de sous-entendus partout… Vivre de l’instant sans trop se projeter ni en avant, ni en arrière, ne pas ressasser.
  2. Du concret. La base de la relation ce sont des petites choses simples : se sourire, se parler avec douceur, de la prévenance (non, ce n’est pas un gros mot !) ; “bonjour”, “bonsoir”, “puis-je t’aider ?”, “Comment te sens-tu en ce moment ?”, “As-tu passé une bonne journée ?”…

Pourquoi est-il si facile d’être aimable avec sa boulangère même lorsqu’on est très contrarié et de lui dire gentiment bonjour, merci, “Ô qu’ta brioche est belle” ; “Bonne journée”, voire de converser du temps qu’il fait… Ne pourrais-je pas être avec mes plus proches (conjoint, enfants, parents) aussi aimable qu’avec ma boulangère ? Alors oui, je ne vis pas avec la boulangère, il n’y a pas d’affectif entre nous, pas d’enjeu relationnel majeur mais je suis capable de faire un effort même quand elle est mal lunée*… Avec mes proches, certes, cela demande parfois encore plus d’efforts car cela engage mon être mais le jeu en vaut la chandelle.

Et pour que nous gardions vous et moi de bonnes relations, une phrase de Gaston Bachelard à méditer  en cadeau !

C’est la relation qui illumine l’être

Perrine de Prémare. Conseil conjugal. Vaux sur Seine — Yvelines

 

*Il va sans dire que ce paragraphe ne concerne pas le mari de la boulangère !!

 

 

perrine de premare

Perrine de Premare, conseil conjugal et famillial.

Follow:
  • From Christophe sobia on Mauvaise communication de couple

    J’aime CE page là

    Go to comment
    2020/05/01 at 11:16 pm
  • From Francesco on TIME'S UP !

    Merci beaucoup !

    Go to comment
    2018/03/16 at 9:39 pm
  • From Sandrine Moreau on PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    ces exercices sont très intéressants, aident à réfléchir de façon plutôt ludique

    Go to comment
    2017/09/24 at 8:17 pm
  • From LASALA ALBERT on Ailleurs

    Merci merci pour ce touchant message;
    Je vous comprend et partage votre sentiment .
    Merci pour votre aide qui nous a permis de rebondir positivement et ouvrir des pistes plus joyeuses dans la compréhension et l’envie de faire mieux;
    Je vous souhaite de continuer dans vos pas , à aider des couples comme nous et comme à nous , leur apporter une paix, en suscitant un éveil à l’autre plus tolérant et donc dans plus d’amour.
    MERCIIIII

    Go to comment
    2017/07/10 at 4:03 pm
  • From claire deprey on Bonne année

    Bonjour Madame,
    Vous exprimer votre tristesse, votre culpabilité et votre désarroi face au constat que vous faites après 50 années de mariage, d’avoir le sentiment de ne pas avoir rendu votre mari heureux, malgré tous les efforts que vous avez fait.
    Votre mode de communication ne semble pas convenir, puisque vous dites que cela se termine en dispute.
    Avez-vous songé à aller discuter tous les deux avec une conseillère conjugale ? Celle-ci pourrait vous aider à trouver tous les deux une communication efficace, peut être plus ciblée sur le besoin, la demande de l’un ou de l’autre.
    Parfois on donne à l’autre ce qui nous fait plaisir à nous, sans réaliser que l’autre attend peut être autre chose. Encore faut il qu’il ou elle le dise !
    Je vous encourage sincèrement à aller voir quelqu’un qui pourrait vous aider et vous rendre alors la vie plus heureuse à tous les deux.
    Vous en êtes arrivés à 50 années de vie commune, c’est formidable ! faites alors en sorte de crever quelques abcsés qui feront des autres années à venir des années de bonheur !
    Bien à vous
    Claire Deprey

    Go to comment
    2017/01/11 at 4:13 pm
  • From Maryse Laval on Bonne année

    bonjour ;
    Nous avons eu 50 ans de mariage le 31 décembre .Mon mari n’a pas souhaité féter cet évenement . je suis déçue ,rejetée et honteuse car je me sens coupable, de ne pas l’avoir rendu heureux malgré toutes les concessions que je lui ai faites ! comment faire pour arriver à communiquer: des que j’essaie de m’expliquer en cas de desaccord il le prend mal, et çà tourne en dispute .

    Go to comment
    2017/01/10 at 11:31 pm
  • ...-->
    1 Comment
    • Des jam

      Ça y est. J ai décidé d être désagréable avec ma boulangère pour me concentrer en aimabilité avec mon conjoint

      16 avril 2014 à 14 h 09 min
    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.