À deux face à la souffrance

Qu’il est bhttp://www.dreamstime.com/stock-images-abstract-sun-illustration-drawn-chalk-image36116144eau, qu’il est touchant ce jeune couple qui nous reçoit en ce dimanche du mois de juin.

La perte  d’un enfant, la maladie d’un père, la fatigue d’un accouchement tout récent rendent cette mère fragile et pourtant forte en même temps, rendent ce père attentif et aidant.
Leur accueil est chaleureux, attentionné. Ils prennent  le temps de nous écouter, d’être avec nous.

Et puis la nouvelle tombe : Il faut, séance tenante, rejoindre la famille pour accompagner ce père que s’en va…

Des regards  entre elle et lui s’échangent, ce sont des mots qu’ils se lancent : lui semble dire : « je suis là, appuie-toi sur moi ».

 Elle semble puiser dans ce regard toute la force qu’il lui faut pour rester calme et fort face à l’événement.

Les valises se font, chacun prête attention à ce que l’autre pourrait oublier. Alors que l’on sent la tension palpable, chacun reste maitre de ses émotions, se concentrant sur l’accompagnement de l’autre.

Des gestes, des sourires s’échangent témoignant d’une réelle complicité. Chacun est la bouée de l’autre !

La souffrance, les malheurs dans un couple peuvent ou tout faire exploser, ou au contraire le souder, lier très fortement.
C’est dans l’épreuve que nous sommes totalement en vérité.

Que notre force et notre faiblesse apparaissent : on ne peut se cacher.
Cette délicatesse mutuelle, cette complicité est le fruit d’un partage du ressenti de chacun face à toutes ces épreuves.

La confiance est là : je sais que l’autre peut m’accueillir avec ma colère, mon incompréhension, ma tristesse face à l’épreuve.

Le support apporté, le réconfort, l’écoute permettent de pouvoir s’appuyer, se confier créant alors cette complicité du regard, de l’attention lorsque les mots ne suffisent plus.

Puiser en l’autre la force qui  permettra de tenir bon, de ne pas sombrer, de repartir, voici la chance des couples qui avec beaucoup de patience, de respect écoutent la souffrance de leur conjoint. Si et seulement si ! Celui-ci ose ouvrir son cœur, se livrer et partager sa douleur.

En amour : « Je ris quand tu ris, je pleure quand tu pleures »

Claire Deprey — Conseil Conjugal et familial — Strasbourg — 06 62 50 74 32

 

 

 

claire deprey

Claire Deprey. Conseillère conjugale et familiale, installée à Toulouse. Formée au Cler Amour et Famille - Affiliée à l'ANCCEF- Sensibilisée à l'approche de l'imago thérapie Exerce en cabinet privé : couples en difficultés, personnes seules, familles. Entretiens telephoniques - Skype Obtention d'un DU sur les difficultés psychopathologiques et éducatives des adolescents : Relation d'aide auprès d'adolescents et de leur famille. Animatrice de groupe d'analyse de pratique professionnelle auprès de professeurs de lycée. Conférencière l'autorité, l'éducation affective relationnelle et sexuelle, les émotion, la confiance etc...

Follow:
  • From nanouchka on Comment mieux communiquer dans le couple?

    vos conseils m’ont été d’une grande utilité, merci infiniment

    Go to comment
    2013/08/14 at 7:42 am
  • From Le plaisir : comment ça marche ? | RelationAide on « Je n ‘éprouve plus de désir pour mon mari et pourtant je l’aime »

    […] Je n’éprouve plus de désir pour mon mari et pourtant je l’aime […]

    Go to comment
    2013/07/19 at 9:40 am
  • From coeur on « Mon mari me frappe ! »Osez en parler !

    Mon mari me bat c dur g une petite fille et je suis enseinte c dur tant parlé je voudré kom m aide .
    I ma battu pour premiere grossesse et la i recomence g peur je souffre il me menace de me prendre ma ptite fille . C dur il me menace de senprendre a mere . C dur i me fait du mal est g personne a qui en parlé dans la communauté de ou je vient c difisile tant parlé es quel qun pourré m aider g tres peur il me menase beaucoup.

    Go to comment
    2013/05/12 at 9:26 pm
  • From Vandenschrick Jean-Pierre on Comment mieux communiquer dans le couple?

    Tout ce que vous réalisez est excellent! J’apprécie beaucoup! Merci!

    Go to comment
    2013/05/10 at 5:42 pm
  • From Pépite Couple n°54 : "Tu ne fais jamais rien à la maison !" | « 2 heures pour … » on J’ai du mal à trouver ma place de père

    […] J’ai du mal à trouver ma place de père ! L'article vous plait? Partagez le! Publié le 25 janvier 2013 par florencepeltier Ce contenu a été publié dans A discuter ensemble par florencepeltier. Mettez-le en favori avec son permalien. […]

    Go to comment
    2013/04/24 at 9:17 pm
  • From florence peltier on 4 Pistes pour améliorer la confiance en soi chez son enfant

    Bonjour

    Je vous remercie de votre message laissé sur relationaide.com

    En effet, il est compliqué d’être entre les deux et vous ne pouvez pas donner des conseils aux parents, qui seront, probablement mal interprétés.

    Votre position de grand mère est très importante, et vous avez le droit de dire votre sentiment par rapport à des paroles exprimées ou des gestes qui vous gènent. D’autant plus que cela se passe chez vous, et vous avez le droit de mettre en place certaines règles.

    C’est même peut-être un service que vous rendrez à tous, vous personne extérieure de la cellule familiale.

    Alors, restez vous-même et n’ayez pas peur de transmettre vos valeurs.

    bien à vous

    Go to comment
    2013/04/19 at 11:40 am
  • ...-->
    Pas de commentaires pour le moment
    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.