Non, on ne se choisit pas par hasard !

Non, on ne se choisit pas par hasard !

On ne choisit pas n’importe quel partenaire !

Lorsqu’un homme et une femme se rencontrent, se plaisent, ce sont deux inconscients qui se rencontrent, se plaisent et s’attirent.

Notre part d’enfance s’invite à cette rencontre. Ce que nous y avons vécu de joies de difficultés.
Notre ami l’Oedipe, s’il a été bien résolu, bien « traversé », entre aussi en jeu !

Des parties de nous-même qui nous sont inconnues, vont se révéler et se mettre en mouvement.
Se met alors en place un « contrat implicite » qui unit ces deux inconscients.

Ce que je trouve en l’autre et ce qui me séduit est souvent ce qui me manque, ce qui me fait défaut, la partie de moi-même que je ne sais pas ou n’ose pas révéler.

Par exemple : l’autre m’insuffle le calme, la sérénité que je ne crois pas avoir, ou alors m’apporte un dynamisme dont je crois avoir besoin.

Je trouverai chez l’autre ce qui m’a manqué aussi affectivement. Il vient « soigner en moi ce qui a été blessé par des parents qui n’ont pas pu ou pas su me donner ce dont j’avais besoin.

Par exemple : l’autre m’apporte la tendresse, l’attention que je n’ai jamais reçue.

L’autre correspond à quelque chose d’inconscient en moi qui m’attire, que j’aimerais être ou vivre !
Il me révèle une part de moi-même que je ne connaissais pas.

Et pourtant !
C’est dans un cabinet de conseil conjugal que l’on prend souvent conscience de cette démarche inconsciente qui nous a conduit l’un vers l’autre !

En effet, lorsque la crise survient, on s’aperçoit que ce qui l’attise, c’est ce qui nous a attiré l’un vers l’autre !

« Je ne supporte plus ce calme qui se transforme en mollesse chez mon mari et qui m’exaspère »

« Je ne supporte plus qu’elle soit trop tendre avec nos enfants, elle les surprotège »

Il arrive parfois qu’un sentiment de jalousie pointe aussi son nez :
Voir chez l’autre ce qui me manque profondément, un trait de caractère, un tempérament que je n’arrive pas à vivre peut inconsciemment exaspérer, irriter.

Quel travail faire alors ?
Tout d’abord essayer de prendre conscience de ce qui nous a séduit chez l’autre et qui maintenant nous exaspère.
Qu’est-ce que ce comportement de mon conjoint qui me gêne, réveille en moi ?

On arrivera alors à détecter pourquoi ces désirs cachés, ces blessures d’enfance nous ont fait passer : « de l’attirance initiale au ressentiment, puis au conflit déclaré » « (Harville Hendrix : Le couple, mode d’emploi)

Alors ennemis ou alliés ? Que choisissons-nous pour notre couple ?

N’avons nous pas à saisir la chance inouïe d’un compagnon, d’une compagne qui m’aidera à découvrir, à faire jaillir de moi une dimension de mon être que je ne soupçonnais pas : un véritable trésor !

Tout en respectant notre moi profond, notre territoire respectif, tâchons d’établir un pont entre nos deux rives pour ainsi nous entre- aider à devenir des êtres de plénitude.

Claire Deprey – Conseil Conjugal et Familial – Strasbourg

Pour aller plus loin :

claire deprey

Claire Deprey. Conseillère conjugale et familiale, installée à Toulouse. Formée au Cler Amour et Famille - Affiliée à l'ANCCEF- Sensibilisée à l'approche de l'imago thérapie Exerce en cabinet privé : couples en difficultés, personnes seules, familles. Entretiens telephoniques - Skype Obtention d'un DU sur les difficultés psychopathologiques et éducatives des adolescents : Relation d'aide auprès d'adolescents et de leur famille. Animatrice de groupe d'analyse de pratique professionnelle auprès de professeurs de lycée. Conférencière l'autorité, l'éducation affective relationnelle et sexuelle, les émotion, la confiance etc...

Follow:
Pas de commentaires pour le moment

Sorry, the comment form is closed at this time.