Belles familles : « Valeurs ajoutées et valeurs implantées ! »

Belles familles : « Valeurs ajoutées et valeurs implantées ! »

« Deux hommes discutent …
– Regarde, c’est superbe, tout sort de terre, tout revit. C’est le printemps !
– Ne parle pas de malheur, j’ai enterré ma belle-mère cette semaine… »

Il en existe des centaines des blagues de ce style !…

Pourquoi ce « mitraillage » sur les pauvres belles-mères ?

Parce que souvent, la belle-mère oublie que ce n’est plus elle qui règne dans le cœur de son enfant, mais l’Autre, le (la) Choisi(e) ! Elle y règne toujours en bonne place, mais ce n’est plus le même royaume, il a élargi ses frontières.

« La liberté est le plus beau cadeau que des parents puissent donner à leurs enfants mariés » Gary Chapman.

Fuyez, fuyez jeunes (ou vieux) couples si vous avez des beaux-parents trop envahissants !

Fuyez, fuyez beaux-parents si vous avez des enfants trop collants !

Mais qu’est ce qu’être envahissants, qu’est ce qu’être trop collants ?

Où est la juste place ? Comment la définir ? Sur quels critères ? : Sur ceux des beaux parents, sur ceux des enfants ? Essayons de les définir ensemble en écoutant les besoins et désirs de chacun.

Au début, on va les uns vers les autres, à petits pas, on s’observe, on se renifle…

Très vite les jugements sont posés, trop vite,  d’un côté comme de l’autre ! En positif ou en négatif !

Il se peut que nous révisions notre jugement. N’essayons pas alors de changer nos beaux-parents, n’essayons pas de changer ce(cette) beau(belle) fils(fille). Nos cultures familiales sont parfois si éloignées ! Tâchons de nous accepter, conscients du pourquoi de nos différences.

Oui les beaux-parents ont davantage l’expérience de la vie, mais s’il ne leur ai pas demandé leur avis, ils ne sont pas obligés de la partager !

Oui les couples vivent des expériences de vie différentes que leurs parents, avec toujours plus de nouveauté, ils n’ont pas à en tirer d’orgueil, ils ne savent pas plus, mais différemment.

Apprenons chacun à connaître l’histoire de l’autre, d’où il vient, ce qu’il aime et écoutons avec bienveillance les ressentis de l’un ou de l’autre qui seront sûrement différents des nôtres.

Enfin, apprenons à nous parler, à nous écouter, à nous respecter, à nous accueillir  et découvrons avec curiosité les merveilles de nos « valeurs ajoutées » ou de nos « valeurs implantées ! »

Claire Deprey – Conseil Conjugal et Familial – Strasbourg

Pour aller plus loin :

 

 

claire deprey

Claire Deprey. Conseillère conjugale et familiale, installée à Toulouse. Formée au Cler Amour et Famille - Affiliée à l'ANCCEF- Sensibilisée à l'approche de l'imago thérapie Exerce en cabinet privé : couples en difficultés, personnes seules, familles. Entretiens telephoniques - Skype Obtention d'un DU sur les difficultés psychopathologiques et éducatives des adolescents : Relation d'aide auprès d'adolescents et de leur famille. Animatrice de groupe d'analyse de pratique professionnelle auprès de professeurs de lycée. Conférencière l'autorité, l'éducation affective relationnelle et sexuelle, les émotion, la confiance etc...

Follow:
Pas de commentaires pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment