Où sont les hommes ! ?

Où sont les hommes ! ?

… Les hommes qui sentent le tabac brun, le cuir et le Vétiver ; les hommes qui vous tiennent la porte, qui vous offrent le ciné, qui vous cèdent leur place, qui vous aident à caser votre valise dans les improbables porte-bagages de la SNCF…

Je risque de faire hurler mes copines, ou plutôt leurs mères qui ont combattu pour les droits des femmes, mais là, on s’achemine vers le déclin de l’Empire masculin.

Il y avait de nombreux excès dans “feu le système patriarcal”, mais ne pourrait-on trouver un juste milieu entre :

le “Pater familias” assis devant son assiette de soupe, servie par sa gentille bobonne devant ses enfants muets de vénération et de saine crainte ;

et le type qui s’épile les sourcils, se tartine de crème de jour anti-rides et… a peur de s’engager.

Car, de cet affaiblissement des valeurs masculines, nous sommes, nous les femmes, les premières victimes.

Quelles sont-elles ces valeurs masculines en berne ? Le courage, la vaillance, la fermeté, la force, la galanterie.

J’entends crier « Haro sur les machos ! », mais non ! L’homme fort a un courage qui n’étouffe pas sa sensibilité, bien au contraire. C’est émouvant un homme qui pleure, c’est rassurant un homme qui doute, mais seulement quand il reste un homme.

Messieurs, on demande des hommes virils, solides, prévenants, rassurants, sensibles…

Je dis oui à l’homme qui a suffisamment confiance en sa virilité pour bien vouloir porter le sac à main de sa douce (et en plus, il n’est même pas ridicule), oui à l’homme qui sort les poubelles parce que ce n’est pas dégradant, oui à l’homme qui s’engage… Un homme, comme chante Linda Lemay, « qui n’a pas peur, qui promet sans trembler, qui aime de tout son cœur ».

Debout Messieurs, on a besoin de vous !

Perrine de Prémare

perrine de premare

Perrine de Premare, conseil conjugal et famillial.

Follow:
Pas de commentaires pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment