Le syndrome Bree van de Kamp

Le syndrome Bree van de Kamp

«Je suis usée, fatiguée, j’ai une énorme « charge mentale ». (Profitez-en, c’est à la mode !) Je dois tout gérer, j’ai l’impression qu’en famille on se fiche pas mal de tout le travail domestique que j’accomplis. Je passe mes journées à laver, ranger, astiquer, balayer, réparer, cuisiner… J’ai si peu d’aide et de mercis »

Deux choses me frappent : une grande lassitude face à la tâche et un besoin de reconnaissance.

Attention à l’épuisement du « faire», n’être que dans l’agir,

De l’art du compliment

DE L’ART DU COMPLIMENT…   le couple            

http://www.dreamstime.com/royalty-free-stock-photo-young-woman-holding-flower-postcard-image38316865En des temps révolus, se transmettait une délicieuse coutume surannée : savoir tourner un joli compliment*. Cela nécessitait une belle langue, de la bienveillance, un soupçon de sincérité, une once d’intéressement parfois…

Aujourd’hui, une fois la déclaration d’amour enflammée (ou pas), après plusieurs années de vie commune, pourquoi ne pas redécouvrir l’art du compliment amoureux… ?