“COMME D’HABITUDE”

“COMME D’HABITUDE “Thérapie couple, conseil conjugal familial, aide couple, écoute psy, difficultés couple,dispute, conflit, mal-être, sexualité, séparation, divorce, jalousie, infidélité, tromper. Mieux communiquer.Faire le point. Prendre une décision, gérer une crise, Aide parent. conflits, manque de dialogue, violences, séparations, deuils, troubles de la sexualité, relations extraconjugales, avortement, désir d'enfant, contraception, troubles affectifs, cohabitation difficile, ruptures, autorité parentale perturbée, difficultés éducatives, maltraitances, manque de communication, dépendances, toxicomanies, deuils. Relation famille difficile, Bureau &cie, espace Bien-Etre & cie,épanouissement du couple, manque confiance en soi, estime de soi, problème couple,gestion des émotions, communication non violente, bien –etre, mieux être, développement personnel, énnéeagramme, génosociogramme, histoire lourde, répétitions de vie, Bourg la reine, fresmes, verrières le buisson, rungis, fontenay aux roses, chatenay malabry, gif sur Yvette, massy, palaiseau, longjumeau,écoute, Antony, Strasbourg, Bruxelles, Vaux sur Seine

Mais qu’est ce que ce clip de M. Pokora, vient faire sur ce site de relationaide ?

Vous vous inquiétez peut être de mon côté midinette, groupie ! Oui je l’avoue j’aime la chanson française … Et celle-ci fait terriblement écho à certains entretiens que j’ai avec les couples que je reçois …

Ils viennent me voir car cette habitude a détruit leur couple. Je parle d’une certaine habitude. Je veux dire une habitude non choisie, mortifère.
Car des habitudes il en faut. Elles structurent, canalisent et peuvent nourrir une relation amoureuse.

Mais la mauvaise habitude, la routine, très insidieusement s’installe, fait son nid… creuse un sillon bien droit, bien rectiligne dans lequel chacun s’établit.

Elle laisse très souvent un goût amer, elle est confortable, mais c’est un confort inconfortable !

Pourquoi est-elle confortable :  elle permet de ne surtout pas se confronter à des discussions qui pourraient être dangereuses, qui amèneraient le conflit.
Elle permet de ne pas  bousculer un ordre établit qui nous donne bonne conscience nous paraissant correspondre à ce que l’on attend dans un coupe et d’un couple.

L’habitude aime s’appuyer sur l’image de nous même dans notre couple, ainsi que sur l’image DU couple. En effet si nous faisons voler en éclat ce quotidien, si nous décidons de briser la routine, cela vient nous bousculer, nous sortir de notre zone de confort, et alors comment réagirions nous ? Quelles en seraient les conséquences pour nous, autour de nous ?

Ce sont toujours les peurs qui nous animent. Ces peurs de perdre, ces peurs d’oser être soi, ces peurs du regard de l’autre, des autres. Cette peur de ne plus être “aimable”.

Luttons contre cette habitude qui est un vrai tue l’amour. Gardons celles qui nourrissent notre relation, celles qui nous permettent de poser un cadre, une structure saine et dynamique dans notre couple. N’ayons pas peur de rompre avec nos habitudes en y mettant un peu de surprise !

Je vous laisse avec Mat ! A mon avis notre Claude François national, savait ce qu’il chantait !

 

Claire DEPREY – Conseil conjugal et familial -Toulouse – 06 62 50 74 32

 

Ce contenu a été publié dans conseil conjugal et familial par claire deprey. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos claire deprey

Claire Deprey. Conseillère conjugale et familiale, installée à Toulouse. Formée au Cler Amour et Famille - Affiliée à l'ANCCEF- Sensibilisée à l'approche de l'imago thérapie Exerce en cabinet privé : couples en difficultés, personnes seules, familles. Entretiens telephoniques - Skype Obtention d'un DU sur les difficultés psychopathologiques et éducatives des adolescents : Relation d'aide auprès d'adolescents et de leur famille. Animatrice de groupe d'analyse de pratique professionnelle auprès de professeurs de lycée. Conférencière l'autorité, l'éducation affective relationnelle et sexuelle, les émotion, la confiance etc...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *