les étapes d’une vie de femme

Les différentes étapes de la vie d’une femme

En cette période d’examens nos futurs bacheliers font des choix d’études qui peuvent les amener à quitter le nid familial : une étape pour eux bien sur, mais une nouvelle étape aussi dans la vie d’une mère, d’une femme.

Combien d’étapes ainsi avons-nous à « traverser » nous, les femmes ? Qu’est-ce que ces étapes : sont elles agréables, nous font-elles plaisir, grandir ?

L’entrée dans la puberté avec ses transformations physiques et psychologiques.

L’entrée dans l’adolescence avec, pour certaines rappelons nous, des questionnements, des turbulences, un mal-être etc…

La venue d’un premier enfant, ainsi que son entrée dans l’adolescence… Voici plusieurs étapes qui jalonnent la vie d’une femme, mais aussi d’un homme. Ils les traversent, les vivent différemment, ni mieux, ni moins bien.

D’autres étapes touchent plus personnellement et intimement les femmes :

La décision de ne plus avoir d’enfant
Pour certaines cela apparaît comme une évidence, elles se sentent comblées. Pour d’autres c’est un véritable deuil.
Même si ce choix est assumé, choisi, les femmes savent que l’expérience de la maternité avec tous ce que cela entraine dans leur vie aussi bien physiquement que psychologiquement ne sera plus.

Ne plus donner la vie, c’est faire aussi le deuil de sa jeunesse, d’une certaine féminité, etc…

Le départ des enfants 

Même si nous élevons nos enfants avec dans la tête (et pas dans le cœur !) qu’ils partiront un jour, cette étape de vie peut provoquer chez la femme une grande tristesse, voir beaucoup d’angoisse.

Ce sentiment peut entrainer ce qu’on appelle le syndrome du nid vide : une grande tristesse pouvant aller jusqu’à la dépression, envahit la mère de famille qui s’est beaucoup investie durant de longues années dans son rôle de mère.

S’ajoute à cette tristesse, l’angoisse de voir le temps qui passe avec les premiers signes de vieillissements.

Nous ne sommes pas toutes égales durant cette étape de notre vie.

Notre vie de couple, nos relations avec l’extérieur, nos activités professionnelles ou autres, sont des facteurs très importants qui jouent pendant cette période.

Une bonne estime de nous même, une vie épanouie feront que cette étape de vie sera plus facile à traverser.

Bien souvent dans ces périodes là, des femmes qui avaient arrêté de travailler, reprennent une activité, ou prennent d’autres responsabilités. C’est une étape tout aussi primordiale pour une femme qui se voit exister autrement qu’en tant que mère, profitant alors du temps qui lui est donné pour s’épanouir différemment.
Il se peut aussi que les études coûtant chères elles soient obligées de se mettre à travailler.

LA grosse étape est ensuite, la ménopause avec son cortège de changements physiques mais aussi psychologiques, plus ou moins agréables à vivre !

Joie, deuil, libération, tristesse ! A chacune son sentiment ! A chacune sa façon d’aborder cette étape.

Tous ces instants, ces moments de nos vies sont à chaque fois remplies d’interrogations, de réflexions.

Bien sûr, partageons nos sentiments avec les hommes qui nous accompagnent : ces « compagnons de vies », mais ne négligeons pas nos compagnes, celles qui traversent les mêmes étapes : nos amies, nous trouverons auprès d’elles du réconfort, le sentiment de ne pas être si différentes dans ce que nous ressentons ; Ne restons pas seule.

En fonction de notre âge nous pouvons nous retourner et relire ces périodes de nos vies. Il se peut que nous soyons contentes de ne plus être dedans, même si nos regards sont empreints d’une certaine nostalgie.

Regarder celles qui sont à venir, sont pour certaines sources d’inquiétudes, de tristesse, pour d’autres elles sont synonymes de sagesse, de sérénité.

Essayons de trouver dans chacune de ces étapes, ce qui nous a fait grandir et tendons alors nos vies vers les prochaines, nous réjouissant de constater que chacune d’elles nous permet d’en savoir un peu plus sur nous-même et que nous ne sommes pas seule à « avancer »!

Claire Deprey – Conseil Conjugal et Familial – Strasbourg

Pour aller plus loin :

 

claire deprey

Claire Deprey. Conseillère conjugale et familiale, installée à Toulouse. Formée au Cler Amour et Famille - Affiliée à l'ANCCEF- Sensibilisée à l'approche de l'imago thérapie Exerce en cabinet privé : couples en difficultés, personnes seules, familles. Entretiens telephoniques - Skype Obtention d'un DU sur les difficultés psychopathologiques et éducatives des adolescents : Relation d'aide auprès d'adolescents et de leur famille. Animatrice de groupe d'analyse de pratique professionnelle auprès de professeurs de lycée. Conférencière l'autorité, l'éducation affective relationnelle et sexuelle, les émotion, la confiance etc...

Follow:
Pas de commentaires pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment