Couple et Vérité

« Si j’avais su”  dit Hélène, une femme de 63 ans, dont le mari est parti l’année dernière… Hélène en effet se rend compte que, jamais, elle n’a su être en vérité dans son couple.

Entendons-nous bien, ce terme de vérité n’est pas à opposer ici au mensonge. Les couples que je reçois ne sont pas conscients de ne pas être en vérité, ils ne sont pas dans le mensonge, mais plutôt dans la méconnaissance.

Dans la méconnaissance de l’importance d’être en vérité.

Mais qu’est-ce que la vérité ?

Parce qu’au fond de nous, nous avons le sentiment d’avoir toujours ou souvent dit la vérité.

Or les couples que j’accompagne se rendent compte que non, on ne dit pas toujours la vérité, on ne fait pas toujours la vérité et que même, parfois, certains ne la font jamais !

Par manque de confiance en eux ou parce qu’ils ont une estime d’eux-mêmes un peu cabossée.

Par exemple, posons-nous ces quelques questions :

  • Partage des décisions : Ai-je osé dire que je n’étais pas d’accord ?
  • Éducation des enfants : Ai-je pu confier mes questionnements ?
  • Ma famille : Ai-je su prendre du recul ?
  • Ma belle-famille : Ai-je osé m’affirmer ?
  • Ma sexualité : ai-je osé dire ce que je désirais, ce que je ne désirais pas, ai-je osé mettre des mots ?

Peut-être allez-vous penser que, oui, vous avez fait la vérité sur tous ces thèmes, mais que l’autre n’a pas compris, entendu, respecté. Ou que lui ou elle n’a pas été en vérité.

La réponse est peut-être dans le fait que ce sont nos propres vérités qui sont annoncées et qu’elles ne concernent en rien l’autre.

Ces vérités viennent du plus profond de notre être, elles correspondent à ce en quoi nous croyons et que nous avons formulé en termes de vérité : ce sont nos propres croyances élaborées suite à notre vécu.

Si nous voulons qu’elles soient respectées, entendues, il faut expliquer à l’autre d’où l’on part, d’où elles viennent : c’est cela qu’on appelle la communication.

Or dans un couple, deux vérités se confrontent… Avons-nous su comprendre que la vérité de l’autre, lorsqu’elle venait se tamponner à la nôtre, n’était pas une façon de s’opposer, d’être contre, mais bien souvent l’affirmation d’un sentiment, d’une émotion liée à ses propres croyances, son propre vécu.

Il se peut aussi, quand nous nous sommes engagés, que nous nous soyons saisis de la vérité d’autres que nous.

Il est nécessaire, dans nos vies d’adultes, d’arriver à questionner ce qui nous a été transmis. à l’affronter, à le comparer à d’autres approches, à nous faire notre propre jugement et enfin à poser des choix de vies, de pensées qui nous ressemblent à nous.

Nous sommes-nous déjà posé la question : Et moi, quelle est ma vérité et surtout d’où vient-elle ?

Osons regarder ce qui façonne notre cœur, notre corps, notre âme, osons le confier à la personne qui partage notre vie, car, comme il est dit, « la vérité vous rendra libre ».

Claire Deprey : Conseil Conjugal et Familial – Toulouse – 06 62 50 74 32

 

claire deprey

Claire Deprey. Conseillère conjugale et familiale, installée à Toulouse. Formée au Cler Amour et Famille - Affiliée à l'ANCCEF- Sensibilisée à l'approche de l'imago thérapie Exerce en cabinet privé : couples en difficultés, personnes seules, familles. Entretiens telephoniques - Skype Obtention d'un DU sur les difficultés psychopathologiques et éducatives des adolescents : Relation d'aide auprès d'adolescents et de leur famille. Animatrice de groupe d'analyse de pratique professionnelle auprès de professeurs de lycée. Conférencière l'autorité, l'éducation affective relationnelle et sexuelle, les émotion, la confiance etc...

Follow:
  • From Christophe sobia on Mauvaise communication de couple

    J’aime CE page là

    Go to comment
    2020/05/01 at 11:16 pm
  • From Francesco on TIME'S UP !

    Merci beaucoup !

    Go to comment
    2018/03/16 at 9:39 pm
  • From Sandrine Moreau on PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    ces exercices sont très intéressants, aident à réfléchir de façon plutôt ludique

    Go to comment
    2017/09/24 at 8:17 pm
  • From LASALA ALBERT on Ailleurs

    Merci merci pour ce touchant message;
    Je vous comprend et partage votre sentiment .
    Merci pour votre aide qui nous a permis de rebondir positivement et ouvrir des pistes plus joyeuses dans la compréhension et l’envie de faire mieux;
    Je vous souhaite de continuer dans vos pas , à aider des couples comme nous et comme à nous , leur apporter une paix, en suscitant un éveil à l’autre plus tolérant et donc dans plus d’amour.
    MERCIIIII

    Go to comment
    2017/07/10 at 4:03 pm
  • From claire deprey on Bonne année

    Bonjour Madame,
    Vous exprimer votre tristesse, votre culpabilité et votre désarroi face au constat que vous faites après 50 années de mariage, d’avoir le sentiment de ne pas avoir rendu votre mari heureux, malgré tous les efforts que vous avez fait.
    Votre mode de communication ne semble pas convenir, puisque vous dites que cela se termine en dispute.
    Avez-vous songé à aller discuter tous les deux avec une conseillère conjugale ? Celle-ci pourrait vous aider à trouver tous les deux une communication efficace, peut être plus ciblée sur le besoin, la demande de l’un ou de l’autre.
    Parfois on donne à l’autre ce qui nous fait plaisir à nous, sans réaliser que l’autre attend peut être autre chose. Encore faut il qu’il ou elle le dise !
    Je vous encourage sincèrement à aller voir quelqu’un qui pourrait vous aider et vous rendre alors la vie plus heureuse à tous les deux.
    Vous en êtes arrivés à 50 années de vie commune, c’est formidable ! faites alors en sorte de crever quelques abcsés qui feront des autres années à venir des années de bonheur !
    Bien à vous
    Claire Deprey

    Go to comment
    2017/01/11 at 4:13 pm
  • From Maryse Laval on Bonne année

    bonjour ;
    Nous avons eu 50 ans de mariage le 31 décembre .Mon mari n’a pas souhaité féter cet évenement . je suis déçue ,rejetée et honteuse car je me sens coupable, de ne pas l’avoir rendu heureux malgré toutes les concessions que je lui ai faites ! comment faire pour arriver à communiquer: des que j’essaie de m’expliquer en cas de desaccord il le prend mal, et çà tourne en dispute .

    Go to comment
    2017/01/10 at 11:31 pm
  • ...-->
    Pas de commentaires pour le moment

    Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment