De l’homme et de ses femmes. Ou l’impossible compromis

Fils, conjoint et père

Jérémie et Mireille sont au bord de la rupture. Pour sa part, Jérémie se sent prisonnier de liens inconciliables. Quant à Mireille, elle lui reproche de ne pas savoir choisir entre sa mère, sa fille, et sa femme. Autrement dit, Mireille souffre de ne pas être première dans son coeur.

Au cœur de ces liens puissants, Jérémie est tourmenté ; il craint le conflit et rêverait de contenter chacune de celles qui l’entourent. Or il ne sait plus comment répondre aux exigences de sa fille, satisfaire sa mère toute puissante ou encore exaucer les demandes de son épouse qui se sent délaissée et menace de le quitter.

Jérémie ressent la grande fatigue de celui qui a lutté longtemps contre des forces contraires, qui a ignoré ses désirs propres et s’est oublié lui-même.

 

Homme et fils

Jérémie dit sa fidélité à l’égard d’une mère aimante qui l’a mis au monde et élevé, et affirme sa gratitude. Le travail avançant, Jérémie reconnaît, sans se culpabiliser ni témoigner à charge, que la relation mère/fils a pu ne pas être ajustée. Il identifie qu’il a mis en place depuis son adolescence une stratégie de fuite devant un comportement maternel intrusif et contrôlant. Il comprend qu’il gagne à se situer et à définir la bonne distance relationnelle avec sa mère.

 

Homme et père

Jérémie évoque le rapport particulier qu’il a pu développer avec sa fille. Il a su lui faire le cadeau d’une présence paternelle chaleureuse et soutenue, emplie d’affection.

Dans ce rapport si particulier de séduction entre un père et sa fille, des attachements ont pris naissance qui ont opposé Mireille et sa fille, cette fille qui a cru saisir mieux que sa mère la sensibilité de Jérémie. Celui-ci discerne qu’il a involontairement et sans penser à mal, étouffé le désir amoureux qu’il avait pour sa femme.

 

Homme et conjoint

Mireille chemine avec Jérémie ; avec bienveillance, elle soutient son conjoint sur ce chemin délicat où il reprend confiance en lui-même, apaise ses craintes et réaffirme ses priorités relationnelles. Pas à pas, Jérémie renouvelle son choix pour Mireille.

Et dans leurs yeux se lit un regard de croissance.

 

 

Maud Chabert d'Hieres

Consultations individuelles, en couple ou en famille - Chambéry (73 ) Soutien au dialogue afin de dépasser une situation de dysfonctionnement. Couples bi-culturels. Relations parents/ados.

Follow:
  • From Christophe sobia on Mauvaise communication de couple

    J’aime CE page là

    Go to comment
    2020/05/01 at 11:16 pm
  • From Francesco on TIME'S UP !

    Merci beaucoup !

    Go to comment
    2018/03/16 at 9:39 pm
  • From Sandrine Moreau on PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    ces exercices sont très intéressants, aident à réfléchir de façon plutôt ludique

    Go to comment
    2017/09/24 at 8:17 pm
  • From LASALA ALBERT on Ailleurs

    Merci merci pour ce touchant message;
    Je vous comprend et partage votre sentiment .
    Merci pour votre aide qui nous a permis de rebondir positivement et ouvrir des pistes plus joyeuses dans la compréhension et l’envie de faire mieux;
    Je vous souhaite de continuer dans vos pas , à aider des couples comme nous et comme à nous , leur apporter une paix, en suscitant un éveil à l’autre plus tolérant et donc dans plus d’amour.
    MERCIIIII

    Go to comment
    2017/07/10 at 4:03 pm
  • From claire deprey on Bonne année

    Bonjour Madame,
    Vous exprimer votre tristesse, votre culpabilité et votre désarroi face au constat que vous faites après 50 années de mariage, d’avoir le sentiment de ne pas avoir rendu votre mari heureux, malgré tous les efforts que vous avez fait.
    Votre mode de communication ne semble pas convenir, puisque vous dites que cela se termine en dispute.
    Avez-vous songé à aller discuter tous les deux avec une conseillère conjugale ? Celle-ci pourrait vous aider à trouver tous les deux une communication efficace, peut être plus ciblée sur le besoin, la demande de l’un ou de l’autre.
    Parfois on donne à l’autre ce qui nous fait plaisir à nous, sans réaliser que l’autre attend peut être autre chose. Encore faut il qu’il ou elle le dise !
    Je vous encourage sincèrement à aller voir quelqu’un qui pourrait vous aider et vous rendre alors la vie plus heureuse à tous les deux.
    Vous en êtes arrivés à 50 années de vie commune, c’est formidable ! faites alors en sorte de crever quelques abcsés qui feront des autres années à venir des années de bonheur !
    Bien à vous
    Claire Deprey

    Go to comment
    2017/01/11 at 4:13 pm
  • From Maryse Laval on Bonne année

    bonjour ;
    Nous avons eu 50 ans de mariage le 31 décembre .Mon mari n’a pas souhaité féter cet évenement . je suis déçue ,rejetée et honteuse car je me sens coupable, de ne pas l’avoir rendu heureux malgré toutes les concessions que je lui ai faites ! comment faire pour arriver à communiquer: des que j’essaie de m’expliquer en cas de desaccord il le prend mal, et çà tourne en dispute .

    Go to comment
    2017/01/10 at 11:31 pm
  • ...-->
    Pas de commentaires pour le moment

    Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment