Cultiver la confiance en famille

Cultiver la confiance en famille

La confiance en soi: un cadeau à offrir:

Aider son enfant à grandir dans la confiance en soi est  un merveilleux cadeau qu’un parent puisse  lui faire. C’est un bagage précieux que l’enfant aura pour l’avenir et pour s’inscrire dans la société.

Cette confiance ne s’acquiert pas d’un seul coup, elle grandit petit à petit et permet à l’enfant de se sentir en sécurité.

Tout petit, dès les 1er mois de sa vie, l’enfant a besoin de sentir la confiance de ses parents, la joie et la fierté avec laquelle ceux-ci accueillent le moindre de ses progrès.

Quand  l’enfant est au stade des 1er pas et commence à marcher, le regard positif de ses parents est un puisant stimulant qui l’invite à aller de l’avant pour oser faire ses 1er pas.

Voici une petite réflexion que vous pouvez vous faire pour vous situer :

votre enfant est à l’étape des 1er pas, quel est votre comportement quand il tombe :

–       vous lui dites « tu t’es fait mal ? » ou bien «  attention, tu vas tomber, tu vas te faire mal ! »

–        ou bien « debout, tu peux recommencer ! »

Regarder son enfant d’une manière positive:

Faire confiance, c’est lui dire « Oui, je crois que tu es capable ! » « Oui, je porte un regard d’amour sur toi ! » c’est souvent facile quand ils sont petits, c’est parfois plus difficile  en grandissant, quand ils arrivent à l’adolescence !

« J’attends quelque chose de toi, je sais que tu es capable et tu peux compter sur moi pour t’aider. » Quel beau cadeau que de prononcer ces phrases à son enfant !

Deux vertus à cultiver:

Encouragement et disponibilité sont deux éléments importants pour aider l’enfant à acquérir cette confiance en soi, tout en restant, bien évidemment, mesuré et progressif selon l’âge et les talents de chaque enfant.

Réflexion :

  • De quelles manières est ce que j’aide mon enfant à acquérir une juste confiance en soi ?
  • En quoi puis je lui faire confiance ?
  • En quoi n’est il pas encore assez autonome pour que je lui fasse confiance?
  • Comment pourrais-je l’aider et  quels actes pourrait il faire pour acquérir cette confiance en soi ?

Florence Peltier,conseil conjugal et familial- formation relation humaines, Antony (92), animation d’ atelier/ formation: 2 heures pour…faire confiance à son enfant

Pour aller plus loin:

Florence Peltier

Florence Peltier, Conseil conjugal et familial Praticien expert en psychologie positive Praticien Approche neurocognitive et comportementale Formation en relations humaines

Follow:
  • De Francesco à propos de l'article TIME'S UP !

    Merci beaucoup !

    Voir le commentaire
    16/03/2018 à 9:39
  • De Sandrine Moreau à propos de l'article PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    ces exercices sont très intéressants, aident à réfléchir de façon plutôt ludique

    Voir le commentaire
    24/09/2017 à 8:17
  • De LASALA ALBERT à propos de l'article Ailleurs

    Merci merci pour ce touchant message;
    Je vous comprend et partage votre sentiment .
    Merci pour votre aide qui nous a permis de rebondir positivement et ouvrir des pistes plus joyeuses dans la compréhension et l’envie de faire mieux;
    Je vous souhaite de continuer dans vos pas , à aider des couples comme nous et comme à nous , leur apporter une paix, en suscitant un éveil à l’autre plus tolérant et donc dans plus d’amour.
    MERCIIIII

    Voir le commentaire
    10/07/2017 à 4:03
  • De claire deprey à propos de l'article Bonne année

    Bonjour Madame,
    Vous exprimer votre tristesse, votre culpabilité et votre désarroi face au constat que vous faites après 50 années de mariage, d’avoir le sentiment de ne pas avoir rendu votre mari heureux, malgré tous les efforts que vous avez fait.
    Votre mode de communication ne semble pas convenir, puisque vous dites que cela se termine en dispute.
    Avez-vous songé à aller discuter tous les deux avec une conseillère conjugale ? Celle-ci pourrait vous aider à trouver tous les deux une communication efficace, peut être plus ciblée sur le besoin, la demande de l’un ou de l’autre.
    Parfois on donne à l’autre ce qui nous fait plaisir à nous, sans réaliser que l’autre attend peut être autre chose. Encore faut il qu’il ou elle le dise !
    Je vous encourage sincèrement à aller voir quelqu’un qui pourrait vous aider et vous rendre alors la vie plus heureuse à tous les deux.
    Vous en êtes arrivés à 50 années de vie commune, c’est formidable ! faites alors en sorte de crever quelques abcsés qui feront des autres années à venir des années de bonheur !
    Bien à vous
    Claire Deprey

    Voir le commentaire
    11/01/2017 à 4:13
  • De Maryse Laval à propos de l'article Bonne année

    bonjour ;
    Nous avons eu 50 ans de mariage le 31 décembre .Mon mari n’a pas souhaité féter cet évenement . je suis déçue ,rejetée et honteuse car je me sens coupable, de ne pas l’avoir rendu heureux malgré toutes les concessions que je lui ai faites ! comment faire pour arriver à communiquer: des que j’essaie de m’expliquer en cas de desaccord il le prend mal, et çà tourne en dispute .

    Voir le commentaire
    10/01/2017 à 11:31
  • De Dominique à propos de l'article « Est ce que je m’aime ? »

    Merci bcp

    Voir le commentaire
    06/12/2016 à 6:04
  • De Claude Bloquet à propos de l'article PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    Merci pour ces exercices très pertinents qui vont me servir dans ma formation.

    Voir le commentaire
    11/02/2015 à 4:53

Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment