Le « Burn-out » des vacances !

burn out1Les vacances !! Enfin, on va se poser !…

Quelle joie d’accueillir dans la maison de vacances, ce tout premier petit fils de 4 mois. Tout est prêt : table à langer, coton, chauffage réparé, on va prendre le temps de pouponner…

Quelle joie des prendre des nouvelles du second petit enfant, né il y a 15 jours. Coup de fil pour partager à distance l’éveil de cette nouvelle petite fille, prendre soin de la toute jeune maman.

Quelle joie d’accueillir sa fille partie étudier loin ! Revenue reprendre des forces, se faire dorloter. Que de questions à lui poser sur cette nouvelle vie, sur ses études !

Quelle joie d’avoir des nouvelles de l’autre étudiante restée à la maison à travailler ses partiels. Expliquer la machine, se soucier de son rythme de vie en notre absence… 😉

Quelle joie de prendre du temps avec la petite dernière, se soucier de ses soucis de jeune fatigue de noeladolescente, la pousser à travailler (moins joyeux !)

Quelle joie d’entourer cette mère veuve, si courageuse, essayer d’être ensemble le plus possible quand on se revoit.

Quelle joie de papoter avec sa sœur qu’on retrouve, de partager, de se confier …

Quelle joie de s’échapper une petite heure avec son mari, discuter entre les rayons des supermarchés …

Quelle joie de s’écrouler le soir dans son lit en espérant avoir donné à chacun toutes les preuves d’amour qu’on voudrait qu’ils ou elles trouvent dans nos attentions, notre écoute, notre présence ! (On s’occupera de notre couple un peu plus tard !!)

Quelle joie ?

Oui bien sûr ! parce que ces relations nous nourrissent, nous font du bien, mais attention aussi qu’elles ne nous usent pas.
Être la grand-mère, la mère, la belle-mère, la fille, la sœur, l’épouse parfaite n’est peut-être pas ce que l’on nous demanfemme-bien-habillée-fatiguée-s-asseyant-et-dormant-sur-le-sofa-35023316de, ce que l’on attend de nous !

N’en faisons pas trop car la mère de famille est tout aussi menacée par le burn-out que la cadre d’entreprise. D’ailleurs dans les années 1970, on réservait l’expression aux employés du domaine de la relation d’aide, très engagés émotivement dans leur travail !…

Soyons prudentes ! Ce désir de perfection côtoie souvent celui inhérent à chaque être humain d’être aimé : Alors, réfléchissons, et faisons-nous aimer sans tomber dans l’épuisement !

Claire Deprey — Conseil conjugal et familial — Toulouse — 06 62 50 74 32

Florence Peltier

Florence Peltier, Conseil conjugal et familial Praticien expert en psychologie positive Praticien Approche neurocognitive et comportementale Formation en relations humaines

Follow:
  • From florencepeltier on Consultations

    Vous pouvez trouver des conseillers conjugaux sur le site du cler: http://www.cler.net ou alors sur le site de l’Anceff dans l’annuaire :http://www.anccef.fr/annuaire.php. Ces deux références vous garantissent des conseillers conjugaux respectant les règles d’éthique qui permettent un travail sérieux.

    Go to comment
    2011/03/10 at 2:14 pm
  • From lussagnet on Consultations

    Bonjour
    je cherche un conseiller conjugal en dordogne pouvez vous m’indiquer ou puis je chercher merci

    Go to comment
    2011/03/10 at 12:06 pm
  • From karima on Petits conseils pour être heureuse d’être une femme…

    Merci pour tous ces bons conseils Florence!
    Rester authentique et respecter notre son “propre soi” c’est essentiel! Les personnes qui ne cherchent pas à jouer sans cesse un rôle qui n’est pas le leur sont bien plus magnétiques!
    Très bonne journée!

    Go to comment
    2011/03/09 at 9:42 am
  • From OLAGNE on « Plus vite que la musique »!

    Merci pour ces bons conseils et ce rappel fondamental. C’est précieux de pouvoir lire ailleurs et de la part de professionnels ce que l’on ressent chez soi sans pouvoir l’exprimer clairement !
    Vivement les autres articles !!

    Go to comment
    2011/02/07 at 2:08 pm
  • ...-->
    Pas de commentaires pour le moment
    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.