Au fil des émotions…

C’est d’abord un très beau livre édité chez Gautier-Languereau et c’est ce livre que j’emmène avec moi ce dimanche.

Parce que oui j’ai accepté de travailler un dimanche et je me sens sereine avec cette idée. Le soleil est de la partie en plus, découvrant des nappes de brume qui résistent çà et là. Je roule seule et c’est agréable pour moi : je me mets le programme musical que je veux, j’ai besoin de calme et de concentration.

J’arrive sur le lieu de mon intervention. Un sentiment d’inquiétude m’envahit : il ne semble y avoir personne, je dois commencer dans 45 min, le lieu est désertique, je sens qu’il y a eu de l’animation cette nuit et que le réveil est difficile. J’avance prudemment scrutant ce lieu nouveau pour moi. Plein de perceptions différentes m’arrivent : de beaux bâtiments envahis par les fleurs sauvages, lieu qui en impose par son calme (presque trop au vu des circonstances !). Des serres me disent que je suis bien au bon endroit : oui j’interviens aujourd’hui sur un festival Agroculturel. Et dans la culture les organisateurs ont intégré l’éducation… des parents. La belle idée. Cela vaut bien de se déplacer un dimanche matin !

Enfin quelqu’un vient à mon encontre avec un sourire ; je me sens tout à coup accueillie et arrivée. Je me pose dans un soupir de satisfaction. J’ai besoin d’un café.

Et c’est parti, quoiqu’il se passe maintenant je peux interagir et communiquer avec les organisateurs et nous coopérerons pour que tout se passe au mieux.

Tout s’est bien déroulé : le thème des ateliers était autour des émotions. Un atelier pour des enfants autour de l’outil des Kimochis® où la joyeuseté, la tristesse et la colère ont été évoquées, et un atelier pour des adultes sur le langage des émotions avec pour base ces 3 questions :

  1. « Comment je me sens dans mon corps ? »
  2. « Qu’est-ce que je ressens comme émotions ou sentiments ? »
  3. « De quoi j’aurais besoin ? » Maintenant…

Parler de son ressenti pour pouvoir entrer en communication avec l’Autre tout en allant au-delà du « ça va bien » ou « ça ne va pas bien » et enrichir le vocabulaire d’expression de ses sentiments et émotions, c’était le pari proposé, j’étais transporté de joie en rentrant chez moi.

Allez ! C’est à vous ! Prenez une pause, fermez les yeux si vous voulez, posez-vous les 3 questions ci-dessus. Puis partagez l’un de vos ressentis avec votre conjoint. e ou votre enfant.

Véronique Grimaud, Conseil conjugal et familial à Compiègne

 

Véronique Grimaud

Véronique Grimaud Conseil Conjugal et Familial Soutien à la relation et communication en couple et en famille Entretiens individuels, en couple ou en famille Consultation à Compiègne en présentiel et en visio dans toute la France

Follow:
  • From Christophe sobia on Mauvaise communication de couple

    J’aime CE page là

    Go to comment
    2020/05/01 at 11:16 pm
  • From Francesco on TIME'S UP !

    Merci beaucoup !

    Go to comment
    2018/03/16 at 9:39 pm
  • From Sandrine Moreau on PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    ces exercices sont très intéressants, aident à réfléchir de façon plutôt ludique

    Go to comment
    2017/09/24 at 8:17 pm
  • From LASALA ALBERT on Ailleurs

    Merci merci pour ce touchant message;
    Je vous comprend et partage votre sentiment .
    Merci pour votre aide qui nous a permis de rebondir positivement et ouvrir des pistes plus joyeuses dans la compréhension et l’envie de faire mieux;
    Je vous souhaite de continuer dans vos pas , à aider des couples comme nous et comme à nous , leur apporter une paix, en suscitant un éveil à l’autre plus tolérant et donc dans plus d’amour.
    MERCIIIII

    Go to comment
    2017/07/10 at 4:03 pm
  • From claire deprey on Bonne année

    Bonjour Madame,
    Vous exprimer votre tristesse, votre culpabilité et votre désarroi face au constat que vous faites après 50 années de mariage, d’avoir le sentiment de ne pas avoir rendu votre mari heureux, malgré tous les efforts que vous avez fait.
    Votre mode de communication ne semble pas convenir, puisque vous dites que cela se termine en dispute.
    Avez-vous songé à aller discuter tous les deux avec une conseillère conjugale ? Celle-ci pourrait vous aider à trouver tous les deux une communication efficace, peut être plus ciblée sur le besoin, la demande de l’un ou de l’autre.
    Parfois on donne à l’autre ce qui nous fait plaisir à nous, sans réaliser que l’autre attend peut être autre chose. Encore faut il qu’il ou elle le dise !
    Je vous encourage sincèrement à aller voir quelqu’un qui pourrait vous aider et vous rendre alors la vie plus heureuse à tous les deux.
    Vous en êtes arrivés à 50 années de vie commune, c’est formidable ! faites alors en sorte de crever quelques abcsés qui feront des autres années à venir des années de bonheur !
    Bien à vous
    Claire Deprey

    Go to comment
    2017/01/11 at 4:13 pm
  • From Maryse Laval on Bonne année

    bonjour ;
    Nous avons eu 50 ans de mariage le 31 décembre .Mon mari n’a pas souhaité féter cet évenement . je suis déçue ,rejetée et honteuse car je me sens coupable, de ne pas l’avoir rendu heureux malgré toutes les concessions que je lui ai faites ! comment faire pour arriver à communiquer: des que j’essaie de m’expliquer en cas de desaccord il le prend mal, et çà tourne en dispute .

    Go to comment
    2017/01/10 at 11:31 pm
  • ...-->
    Pas de commentaires pour le moment
    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.