Au fil des émotions…

C’est d’abord un très beau livre édité chez Gautier-Languereau et c’est ce livre que j’emmène avec moi ce dimanche.

Parce que oui j’ai accepté de travailler un dimanche et je me sens sereine avec cette idée. Le soleil est de la partie en plus, découvrant des nappes de brume qui résistent çà et là. Je roule seule et c’est agréable pour moi : je me mets le programme musical que je veux, j’ai besoin de calme et de concentration.

J’arrive sur le lieu de mon intervention. Un sentiment d’inquiétude m’envahit : il ne semble y avoir personne, je dois commencer dans 45 min, le lieu est désertique, je sens qu’il y a eu de l’animation cette nuit et que le réveil est difficile. J’avance prudemment scrutant ce lieu nouveau pour moi. Plein de perceptions différentes m’arrivent : de beaux bâtiments envahis par les fleurs sauvages, lieu qui en impose par son calme (presque trop au vu des circonstances !). Des serres me disent que je suis bien au bon endroit : oui j’interviens aujourd’hui sur un festival Agroculturel. Et dans la culture les organisateurs ont intégré l’éducation… des parents. La belle idée. Cela vaut bien de se déplacer un dimanche matin !

Enfin quelqu’un vient à mon encontre avec un sourire ; je me sens tout à coup accueillie et arrivée. Je me pose dans un soupir de satisfaction. J’ai besoin d’un café.

Et c’est parti, quoiqu’il se passe maintenant je peux interagir et communiquer avec les organisateurs et nous coopérerons pour que tout se passe au mieux.

Tout s’est bien déroulé : le thème des ateliers était autour des émotions. Un atelier pour des enfants autour de l’outil des Kimochis® où la joyeuseté, la tristesse et la colère ont été évoquées, et un atelier pour des adultes sur le langage des émotions avec pour base ces 3 questions :

  1. « Comment je me sens dans mon corps ? »
  2. « Qu’est-ce que je ressens comme émotions ou sentiments ? »
  3. « De quoi j’aurais besoin ? » Maintenant…

Parler de son ressenti pour pouvoir entrer en communication avec l’Autre tout en allant au-delà du « ça va bien » ou « ça ne va pas bien » et enrichir le vocabulaire d’expression de ses sentiments et émotions, c’était le pari proposé, j’étais transporté de joie en rentrant chez moi.

Allez ! C’est à vous ! Prenez une pause, fermez les yeux si vous voulez, posez-vous les 3 questions ci-dessus. Puis partagez l’un de vos ressentis avec votre conjoint. e ou votre enfant.

 

Véronique Grimaud

Véronique Grimaud Conseil Conjugal et Familial Soutien à la relation et communication en couple et en famille Entretiens individuels, en couple ou en famille Consultation à Lyon (69 et à Pers Jussy ( 74)

Follow:
Pas de commentaires pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment