Quand la thérapie ne semble pas fonctionner …

Un couple arrive pour la première fois face à un conseiller conjugal et familial.
À l’aise ou gêné, chacun possède « sa version » des faits. Mais aussi, au fond de lui-même,
des attentes sur ce que pourrait apporter cette thérapie !

Dans quelques séances, ils seront différents, l’un, l’autre et moi. Enrichis de ce qui aura été évoqué, des prises de conscience, des petits pas effectués, des sanglots et des coups de colères lâchés, des sourires ou des rires échangés… mais aussi, quelquefois, des retournements de situation, de la décision de l’un ou de l’autre d’arrêter… d’arrêter la communication, la thérapie, le couple…
L’un des deux n’était pas venu pour cela ! Douleur, désespoir, révolte ! Dans ces moments, la logique humaine veut trouver un coupable !

Est-ce le thérapeute qui n’a pas su ? Est-ce l’autre qui a un « problème » ? Est-ce l’un ou l’autre qui ne venait pas avec les bonnes attentes ? Qui en attendait trop, pas assez, pas ce que l’autre voulait ?

Mon objectif prioritaire est le bien-être des personnes qui me sollicitent. Il s’acquiert principalement en travaillant sur une meilleure compréhension de soi et de l’autre, un respect mutuel, une communication bienveillante pour arriver à une relation plus apaisée et harmonieuse.

Il arrive que le bien-être de l’un passe par un chemin que l’autre ne pensait pas, n’imaginait même pas. C’est souvent une prise de conscience douloureuse qui semble inacceptable.
Je suis là pour que la meilleure décision soit prise (ou peut-être la moins pire). Cela passe la plupart du temps par une réconciliation, mais parfois aussi par une pause ou une séparation. Le respect de la décision de chacun est fondamental. Le chemin ne s’arrête pas, il se continue autrement.

Chacun repart différent, enrichi ou blessé, les pensées fixées sur l’échec apparent, au risque de s’autodétruire, ou bien en cherchant un apprentissage, un nouveau chemin à prendre.
Dans quelques années, le regard porté sur ces évènements sera probablement différent, plus apaisé.

 

Florence Peltier, conseil conjugal et familial

 

Florence Peltier

Florence Peltier, Conseil conjugal et familial Praticien expert en psychologie positive Praticien Approche neurocognitive et comportementale Formation en relations humaines

Follow:
  • De Francesco à propos de l'article TIME'S UP !

    Merci beaucoup !

    Voir le commentaire
    16/03/2018 à 9:39
  • De Sandrine Moreau à propos de l'article PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    ces exercices sont très intéressants, aident à réfléchir de façon plutôt ludique

    Voir le commentaire
    24/09/2017 à 8:17
  • De LASALA ALBERT à propos de l'article Ailleurs

    Merci merci pour ce touchant message;
    Je vous comprend et partage votre sentiment .
    Merci pour votre aide qui nous a permis de rebondir positivement et ouvrir des pistes plus joyeuses dans la compréhension et l’envie de faire mieux;
    Je vous souhaite de continuer dans vos pas , à aider des couples comme nous et comme à nous , leur apporter une paix, en suscitant un éveil à l’autre plus tolérant et donc dans plus d’amour.
    MERCIIIII

    Voir le commentaire
    10/07/2017 à 4:03
  • De claire deprey à propos de l'article Bonne année

    Bonjour Madame,
    Vous exprimer votre tristesse, votre culpabilité et votre désarroi face au constat que vous faites après 50 années de mariage, d’avoir le sentiment de ne pas avoir rendu votre mari heureux, malgré tous les efforts que vous avez fait.
    Votre mode de communication ne semble pas convenir, puisque vous dites que cela se termine en dispute.
    Avez-vous songé à aller discuter tous les deux avec une conseillère conjugale ? Celle-ci pourrait vous aider à trouver tous les deux une communication efficace, peut être plus ciblée sur le besoin, la demande de l’un ou de l’autre.
    Parfois on donne à l’autre ce qui nous fait plaisir à nous, sans réaliser que l’autre attend peut être autre chose. Encore faut il qu’il ou elle le dise !
    Je vous encourage sincèrement à aller voir quelqu’un qui pourrait vous aider et vous rendre alors la vie plus heureuse à tous les deux.
    Vous en êtes arrivés à 50 années de vie commune, c’est formidable ! faites alors en sorte de crever quelques abcsés qui feront des autres années à venir des années de bonheur !
    Bien à vous
    Claire Deprey

    Voir le commentaire
    11/01/2017 à 4:13
  • De Maryse Laval à propos de l'article Bonne année

    bonjour ;
    Nous avons eu 50 ans de mariage le 31 décembre .Mon mari n’a pas souhaité féter cet évenement . je suis déçue ,rejetée et honteuse car je me sens coupable, de ne pas l’avoir rendu heureux malgré toutes les concessions que je lui ai faites ! comment faire pour arriver à communiquer: des que j’essaie de m’expliquer en cas de desaccord il le prend mal, et çà tourne en dispute .

    Voir le commentaire
    10/01/2017 à 11:31
  • De Dominique à propos de l'article « Est ce que je m’aime ? »

    Merci bcp

    Voir le commentaire
    06/12/2016 à 6:04
  • De Claude Bloquet à propos de l'article PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE

    Merci pour ces exercices très pertinents qui vont me servir dans ma formation.

    Voir le commentaire
    11/02/2015 à 4:53

Vous ne pouvez pas poster de commentaire pour le moment