Le syndrome Bree van de Kamp

Le syndrome Bree van de Kamp

«Je suis usée, fatiguée, j’ai une énorme « charge mentale ». (Profitez-en, c’est à la mode !) Je dois tout gérer, j’ai l’impression qu’en famille on se fiche pas mal de tout le travail domestique que j’accomplis. Je passe mes journées à laver, ranger, astiquer, balayer, réparer, cuisiner… J’ai si peu d’aide et de mercis »

Deux choses me frappent : une grande lassitude face à la tâche et un besoin de reconnaissance.

Attention à l’épuisement du « faire», n’être que dans l’agir,

De l’art du compliment

DE L’ART DU COMPLIMENT…   le couple            

http://www.dreamstime.com/royalty-free-stock-photo-young-woman-holding-flower-postcard-image38316865En des temps révolus, se transmettait une délicieuse coutume surannée : savoir tourner un joli compliment*. Cela nécessitait une belle langue, de la bienveillance, un soupçon de sincérité, une once d’intéressement parfois…

Aujourd’hui, une fois la déclaration d’amour enflammée (ou pas), après plusieurs années de vie commune, pourquoi ne pas redécouvrir l’art du compliment amoureux… ?

Et la fidélité bordel !

Et la fidélité, bordelle couple

http://www.dreamstime.com/stock-images-man-s-infidelity-silhouette-young-woman-looking-each-other-shadow-another-woman-superimposed-their-image31745914

Qui n’a pas entendu parler de Gleeden, le 1er site de rencontres extraconjugales pour personnes mariées (sic) ? « Votre couple ne vous satisfait pas complètement…, une parenthèse infidèle et confidentielle s’offre à vous…vous êtes libre…blablabla, votre Eden… blablabla, vos envies… », nous promet-on sur le site.

« L’infidélité c’est super cool » nous annonce-t-on d’ailleurs dans le journal  20 minutes, dont vous noterez la richesse journalistique.

Money, money,money…ou l’argent, l’une des premières causes de conflits dans le couple

Money, Money, Money…
Ou l’argent, l’une des premières causes de conflits dans le couple

« Il ne gère rien et l’argent lui file entre les doigts ».

« Elle dépense sans compter, elle croit que la carte bleue est une carte magique ! ».

« Elle gagne plus que moi, c’est un peu humiliant… ».

« M’enfin chéri, c’était l’affaire du siècle ! ». « Je me tue à bosser toute la semaine, je peux quand-même dépenser mon fric sans remplir un formulaire d’autorisation préalable ! »