« En coloc avec mes parents »

Les grands enfants passent parfois par un « entre-deux », entre le temps de l’adolescent et celui de l’adulte devenu autonome, où il faut parfois (ré)-apprendre à vivre ensemble sous le même toit.

Les témoignages des parents que je reçois, parlent de leurs difficultés à faire une place d’adulte à ce « grand enfant » qui, parfois pour des raisons économiques, parfois psychologiques, va mettre du temps à quitter le cocon familial. D’autres auront besoin d’y revenir, après être partis plusieurs mois ou années : rupture du cursus étudiant, chômage après les études, problème de santé ou rupture amoureuse… Les parents pensaient pourtant avoir « donné » le maximum et commençaient peut-être même à caresser l’espoir de souffler un peu…

Les témoignages des jeunes qui restent ou reviennent chez leurs parents malgré eux et leur désir de liberté, parlent aussi de leurs frustrations et parfois de leur souffrance à ne pas être reconnus comme des adultes « à part entière ».

Comment trouver une nouvelle façon de « cohabiter en famille » ?

Peut-être laisser tomber la calculette du « avec tout ce que j’ai fait pour toi » pour une balance équilibrée entre ce que les parents peuvent transmettre de valeurs « ré-assurantes » et les nouveaux défis des jeunes d’aujourd’hui (couple, famille, sexualité, travail, argent, environnement) ?

Les aider à faire face, en écoutant leurs questionnements et en les encourageant pour qu’ils puissent construire un monde équitable dans le respect de la planète et des droits humains.

Leur donner leur place dans la maison, un peu comme dans une colocation en famille, à laquelle ils doivent participer (services, participation financière, petits travaux…)

Tanguy est bientôt de retour (sortie de la suite de Tanguy*, Tanguy le retour , en avril 2019) et beaucoup de familles Bélier** vont continuer à pleurer en entendant « Mes chers parents je pars… »

Entre le rire et les larmes, prenons soin de nos enfants « Car la vie ne retourne pas en arrière ni ne s’attarde à hier… » Khalil Gibran. Le Prophète (1923)

*Tanguy, comédie d’Étienne Chatiliez (2001)

** La famille Bélier, film d’Éric Lartigau (2014)

Emmanuelle Gaches

Emmanuelle Gasches Entretien individuel ou de couple- Le Mans (72). Prévention et accompagnement des violences intrafamiliales. Éducation affective relationnelle et sexuelle.

Follow:
Pas de commentaires pour le moment
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.